DEVENIR MILITAIRE DE RESERVE

L'UNOR Anjou
accompagne ses membres et les conseils pour intégrer l'armée d'active ou de réserve.

Les membres qui le souhaitent peuvent être suivi par un parrain.

Réserviste honoraire (H) : ancien réserviste n'ayant plus d'activité opérationnelle et conservant à titre honorifique son grade et l'autorisation de porter l'uniforme dans certaines circonstance.

Réserviste citoyen (RC) : Réserviste contribuant au rayonnement de la Défense. Un grade lui est attribué en fonction des ses responsabilités civiles et du rayonnement qu'il apporte à la Défense. Il n'y a pas de limite d'âge ni d'exigence d'aptitude médicale pour postuler comme réserviste citoyen. Les candidats agréés suivent une courte formation adaptée et spécifique pour connaître les différents moyens et missions. Les réservistes citoyens sont des bénévoles du service public.

Réserviste opérationnel (R) ou (RO) : Réserviste en contrat avec une armée (Armée de Terre, Marine Nationale, Gendarmerie,...) qui est convoqué pour des missions opérationnelles intérieures (OPIN) ou extérieures (OPEX). Durant ses convocations le militaire de réserve à les mêmes droits et devoirs.

Elle est divisée en plusieurs catégories :

- RO1 (Réserve Opérationnelle de 1er niveau) : est la plus nombreuse. Elle est composée de volontaires signant un "ESR" (Engagement à Servir dans la Réserve).

Ces volontaires peuvent être des anciens militaires, des anciens appelés du contingent qui ont fait leur service militaire, ou des citoyens issus du civil.

En grande partie, ils intègrent la réserve militaire après une formation initiale (Préparation militaire, ou FMIR, ...) à l'exception des anciens militaires et appelés du contingent jusqu'à 40 ans qui conservent leur grade. Une part très infime, peut être recrutée comme "spécialiste" en fonction de leur expertise civile ou militaire, le temps d'une mission / d'un contrat, ils se verront attribués un grade provisoire facilitant l'accomplissement de leur service.

- RO2 (Réserve Opérationnelle de 2e niveau) : elle est composée de militaires "Rayé des Cadres de l' Active" (RCA), c'est à dire en retraite et qui sont soumis à une obligation de disponibilité durant 5 ans. Actuellement, les armées n'y recourent pas de façon générale et s'appuient sur les volontaires de la réserve de 1er niveau (RO1).

Réserviste local à la jeunesse et à la citoyenneté (RLJC) : Ils sont des ambassadeurs de la défense auprès des jeunes issus des quartiers sensibles, et travaillent en lien avec les associations et éducateurs de quartiers sensibles et zones rurales pour faire connaître les possibilités d'insertions professionnelles offertes par les armées.

Réserviste citoyen cyberdéfense (RCC) : provient de la société civile et réunissant toute personnes ayant des compétences de cyberdéfense et cybersécurité qu'ils soient professionnels et étudiants.


Conditions pour intégrer la réserve opérationnelle :
(il existe quelques variations selon les armées).

   - être de nationalité française ou ancien militaire engagé à titre étranger volontaire pour servir comme réserviste dans la légion étrangère ;
  -  être âgé de 17 ans au moins et moins de 35 ans pour ceux n’ayant jamais été militaire ;
  -  être en règle au regard des obligations du service national :Avoir fait sa JDC ;
  -  ne pas avoir été condamné soit à la perte des droits civiques ou à l’interdiction d’exercer un emploi public, soit à une peine criminelle, soit à la destitution ou à la perte du grade ;
  -  être médicalement apte.

    Le réserviste doit en outre posséder l’ensemble des aptitudes requises pour servir dans la réserve opérationnelle.

Où ?

    -  Auprès de la cellule de recrutement d’un régiment de votre choix :
> 6e  régiment du génie, Angers;
> 2e régiment de dragons, Fontevrault;
> Ecole du génie, Angers;
> Ecoles militaires de Saumur;
> Marine Nationale : APER de Brest;
> Groupement de gendarmerie départementale, Angers;
> Base aérienne de Tours;
> GSBdD Angers, Le Mans, Saumur.
  -  Auprès d’un Centre d’information et de recrutement des Forces Armées (CIRFA) place Lafayette à Angers.

Comment ?

En signant un Engagement à Servir dans la Réserve (ESR).

Cet ESR précise le nombre de jours d’activité annuelle défini de façon contractuelle entre le volontaire et la formation d’emploi.


  -  Ils sont compris légalement entre 5 et 30 jours par an, jusqu’à 210 jours dans certaines conditions ;
  -  Dans la pratique un minimum de 15 à 30 jours par an d’activité militaire est requis.

Le statut est celui de militaire pendant les périodes de service. Les volontaires peuvent partir en opération extérieure.

Les activités militaires ne sont pas contraignantes dans le cadre de la vie professionnelle.

Une autorisation d’absence de 5 jours par an, au titre de l’activité militaire est la règle. Au-delà des 5 jours, l’employeur devra donner son accord.

Source : http://www.reserves.terre.defense.gouv.fr/spip-unites/article-v2.php3?id_article=40
Date : 20/08/2014 - Màj fév 2021.